vacances_famille

Vacances, j’oublie tout ! Ou presque… L’été rime souvent avec famille… et belle-famille. Mode d’emploi pour rester zen et profiter jusqu’au bout de votre été en appliquant la philosophie idstress.

A l’approche du départ en vacances, je vois arriver dans mon cabinet des gens plus stressés par la perspective de leurs vacances que par leur travail. Alors que cette parenthèse estivale devrait être l’occasion de profiter pleinement de notre conjoint, nos enfants, nos amis, de sortir de sa bulle professionnelle et de relâcher toutes les tensions, c’est souvent l’inverse qui se produit.

Une cohabitation pas toujours facile

L’été est l’occasion de passer du temps en famille, au sens large. Pour les enfants qui retrouvent leurs cousins et grands-parents, c’est très enrichissant. Mais pour les parents, c’est parfois source de grande angoisse. L’un de mes patientes m’expliquait s’être disputée avec son mari car elle n’avait aucune envie de se plier au rythme de sa belle-famille, très à cheval sur les horaires. Elle trouvait ça si insupportable qu’elle hésitait (sérieusement !) à demander le divorce avant les vacances pour s’épargner ces obligations.

Apprendre à poser des limites constructives

Mais puisque ce sont les vacances, pas question de se laisser submerger par ces émotions désagréables. La première chose que je conseille à mes patients, c’est de limiter le temps qu’ils consacrent aux autres par obligation. Plutôt que d’aller au clash avec son conjoint en refusant de l’accompagner dans sa famille, ou déprimer à l’idée de passer une semaine dans des conditions qui ne nous conviennent pas, on peut se dire qu’on supportera tout ça trois jours… mais pas plus ! La communication positive est très utile pour apprendre à dire « non » quand c’est nécessaire. Vous pouvez aussi vous mettre en condition en pratiquant avec votre appli idstress la méditation « J’accepte les autres tels qu’ils sont » (Thème Estime de soi), qui vous apprend à cohabiter avec les défauts des autres sans que cela ne vous affecte trop et la lancer dès que vous sentez la moutarde vous monter au nez. Et vous avez toujours à votre disposition le « Panic Button » (Thème Relaxation Express) si la situation menace de basculer…

 Se reconnecter avec son corps et ses émotions

Profitez aussi de cette pause pour vous recentrer, prêter attention à votre respiration. Si vous avez besoin de calmer vos nerfs ou de ralentir le débit des paroles qui sortent de votre bouche, il est important de vous oxygéner profondément, puis d’expirer lentement pour apprendre à doser ce qui sort de notre bouche. La catégorie « respiration » d’idstress vous sera d’une aide précieuse. Vous pouvez commencer par l’exercice « Observer sa respiration », avant de vous essayer à celui sur la « respiration émotionnelle », qui vous reconnecte à vos émotions agréables.

 Prendre le temps de ne rien faire et d’être soi-même

Je dis toujours à mes patients que leur seule obligation pendant les vacances, c’est de se reposer et de se régénérer. Je les invite à réfléchir à cette phrase d’Alexandra David-Néel : « Pour devenir quelque chose et faire quelque chose, il faut être quelqu’un. » Inspirant, n’est-ce pas ? Toute l’année, nous sommes hyperactifs, et en représentation permanente, nous étouffons nos désirs pour satisfaire notre patron, nos clients… il est temps de s’écouter et d’oser créer les conditions pour réaliser ce que l’on a envie de faire. S’autoriser à savourer les petits plaisirs des vacances, la lecture, les glaces, les moments d’intimité du couple, les fous rires avec les enfants. C’est aussi l’occasion de découvrir les bienfaits de la méditation en s’offrant 10 minutes de pause au soleil (sans lunettes de soleil pour que le nerf optique transmette directement au cerveau toute la lumière absorbée) en admirant un joli paysage. J’ai conçu idstress pour aider mes patients à découvrir les bénéfices de la méditation, et même les plus pressés sont conquis par les méditations exprès, qui durent entre 2 et 5 minutes.

Faites-vous ce cadeau pour vous ménager une rentrée pleine de vitalité ! Et rendez-vous en septembre.


Ana Lombard

Spécialiste en Éducation Émotionnelle et en Gestion du Stress

au Centre Enlace ‘Terapias Naturales Cuerpo y Mente’

@AnaEnlace