blog idstress

Notre liberté, en tant qu’être humain réside dans notre force de volonté. Le défi est de nous sentir suffisamment en sécurité pour exercer son pouvoir et être libre.

La force de volonté nous protège des impulsions non désirées. Elle apporte de la cohérence entre ce que nous disons, ce que nous pensons et ce que nous faisons. C’est la capacité que nous avons pour atteindre nos objectifs.

Il faut voir la volonté comme un muscle du corps, qui se renforce avec l’entraînement et qui se fragilise par manque de stimulation. C’est pourquoi, il faut s’imposer un entraînement conscient pour la renforcer jour après jour.

Voici quelques conseils pour vous aider à entraîner et à renforcer votre volonté :

Définissez clairement vos objectifs : plus vos objectifs sont clairs, moins vos freins et vos limites s’expriment et se mélangent dans votre esprit.

Soyez attentif et tenez un registre : vous devez garder à l’esprit le comportement que vous voulez gérer. Cela vous aidera à rester motivé et à éviter les distractions qui vous éloignent de votre objectif.

Partagez votre volonté : le but est plus facile à atteindre avec le soutien de votre entourage amical et familial. Vos proches seront là pour vous soutenir, vous encourager et vous féliciter à chaque nouvelle étape franchie.   

Gérez vos efforts et reprenez des forces : tout comme entraîner les muscles du corps, il est aussi important de se reposer, de bien dormir, d’avoir des moments pour ne rien faire et recharger les batteries. La méditation est une excellente alternative qui vous aidera à retrouver le calme mental et corporel.

Augmentez votre motivation : la motivation doit être indépendante des mécanismes d’autorégulation. Vous ne devez ni bloquer ni contenir ce qui vous a motivé pour atteindre l’auto-maîtrise.

Identifiez ce qui vous bloque et génère des impulsions négatives : les contradictions de vos désirs créent de la confusion dans votre esprit et vous amènent souvent à une absence de prise de décision. Vos optez alors pour la solution de facilité : n’accomplir aucune de vos envies. Pour ne pas rester coincé dans ce non-acte, reconnaissez que les deux désirs existent et comparez-les de manière rationnelle. Cela vous permettra de voir plus loin pour ainsi choisir le bon chemin vers vos objectifs.

Et enfin, pardonnez-vous vos erreurs : commettre des erreurs est humain, c’est pourquoi vous devez apprendre à les dépasser pour ne pas rester dans la culpabilité et arrêter de penser à l’échec.

 


Ana Lombard

Spécialiste en Éducation Émotionnelle et en Gestion du Stress

au Centre Enlace ‘Terapias Naturales Cuerpo y Mente’

@AnaEnlace