Procrastiner pour trouver l’équilibre?

work

 

Procrastiner est un terme relativement nouveau, qui désigne les moments improductifs pendant lesquels nous choisissons de remettre à plus tard les tâches qui ne devraient normalement pas être reportées. Cela a été associé à la tendance moderne de prêter plus d’attention aux réseaux sociaux ou à surfer sans but sur internet. Nous nous intéressons davantage aux choses futiles mais actuelles et nous remettons à plus tard ce qui est important.

Le résultat est sans appel : nous avons une liste interminable de tâches en attente. Nous entrons alors dans un cercle vicieux où l’on oscille entre la  culpabilité de ne pas les avoir faites et l’anxiété de les faire. Nous angoissons et nous avons le sentiment d’être improductifs.

Mais pourquoi remettons-nous toujours tout au lendemain? Tout procrastineur qui se respecte a déjà souffert de moments tels que :

  • La récompense immédiate : quand nous choisissons de procrastiner il n’y a pas de conséquences négatives immédiates. Au contraire ! nous préférons vivre ce qui nous plait en recherchant les sensations agréables du moment présent.
  • Surestimer notre prétendue productivité dans l’avenir : il est toujours plus facile de remettre au lendemain une tâche sous prétexte que l’on sera plus efficace demain.
  • La peur : Attention car cette émotion, souvent cachée, est capable de nous paralyser ! elle nous empêche de résoudre nos problèmes. Par simple peur de l’affronter, nous aurons tendances à remettre à plus tard toute action bénéfique que nous remplacerons par une activité simple et facile.

Cependant, aussi négative que paraisse cette situation, il existe plusieurs manières de procrastiner, il suffit de savoir prioriser les urgences pour trouver un bon équilibre. Je vous propose de commencer dès aujourd’hui sans attendre demain !

  • Faire quelque chose de plus important : En organisant et ordonnant les choses que nous avons à faire dans la journée, nous alternerons les activités importantes avec les petites tâches pour ainsi avancer sur notre liste.
  • Faire quelque chose de moins important : Identifions les petites activités anodines que nous devons néanmoins effectuer. Quand la tentation nous pousse à procrastiner compensons ce moment-là par la réalisation de ces petites tâches. Elles ne font pas partie de choses urgentes ? Peu importe, elles nous permettent de rayer quelque chose sur la liste et de nous sentir productifs !
  • Ne rien faire est également productif : le repos est nécessaire pour augmenter notre rendement. Nous mettre un instant en pause peut nous aider à mieux nous concentrer, à être plus objectifs et plus détendus. L’accumulation peut nous mener à l’épuisement ou au stress, sachons donc nous reposer pour nous régénérer.

L’application ídstress est là pour vous aider, elle vous accompagnera lors de ces moments de pause. Retrouvez plusieurs exercices de respiration pour un bénéfice direct sur votre corps et entraînez votre esprit à être résolutif. Avec votre nouvelle app idstress vous parviendrez à organiser vos journées malgré un rythme de vie compliqué.

Pour finir et nous sentir toujours mieux, il a été démontré que les procrastineurs sont en fait de grands travailleurs et qu’ils sont capables de faire un grande quantité de travail, bien qu’ils ne le fassent pas au moment où ils sont supposés le faire.


Ana Lombard

Spécialiste en Éducation Émotionnelle et en Gestion du Stress

au Centre Enlace ‘Terapias Naturales Cuerpo y Mente’

@AnaEnlace

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *